Huile de CBD durant la grossesse

L'huile de CBD pendant la grossesse : une bonne idée pour bébé ?

La grossesse est une période passionnante, mais elle s'accompagne de nombreux désagréments plus ou moins gênants. Les futures mamans peuvent s'attendre à des changements d'humeur, une somnolence extrême, des nausées matinales, des courbatures et une anxiété liée à la grossesse. Malheureusement, bon nombre des médicaments en vente libre que vous avez pu prendre avant la grossesse ne sont plus des options sûres.

L’huile de CBD est depuis quelques années une alternative naturelle aux médicaments permettant de soulager bon nombre de maux, de l'anxiété à la gestion de la douleur. Certaines femmes enceintes se demandent s'il est sûr d'utiliser de l’huile de CBD pendant leur grossesse.

Le CBD, abréviation de cannabidiol, est le principal composant non psychoactif de la plante de cannabis dont l’efficacité a été prouvée scientifiquement. Cependant, aussi prometteur que puisse paraître le CBD, les experts ne recommandent pas l'utilisation du CBD pendant la grossesse.  

Dans cet article, nous allons voir les effets du CBD sur le bébé et s’il est possible de prendre de l’huile de CBD durant la grossesse.

Les effets de l’huile durant la grossesse

La grossesse est une période unique dans la vie d’une femme. Cependant, si pour certaines futures mamans ces 9 mois sont synonyme de bonheur et de bien-être, pour d’autres la grossesse peut être plus compliquée. Nausées, vomissements, douleurs, changements d’humeur, ce n’est pas toujours facile de vivre sereinement sa grossesse. 

On note également que certaines femmes ne supportent pas d’être enceinte. Et pour cause, la grossesse est un chamboulement tant sur le plan physique que psychologique. Prise de poids ou encore mal être général, attendre un enfant n’est pas toujours de tout repos. 

A tout cela s’ajoute le fait que les femmes enceintes ne peuvent plus prendre certains médicaments limitant ainsi la possibilité de trouver une solution adéquate pour soulager leurs douleurs.

C'est pourquoi de plus en plus de femmes enceintes se tournent vers des méthodes naturelles comme le CBD pour limiter les douleurs et les symptômes contraignants de la grossesse. 

Le CBD peut soulager la douleur et l'inconfort 

De nombreuses personnes ne jurent que par les avantages du CBD pour le soulagement de la douleur sans les effets secondaires désagréables de nombreux analgésiques sur ordonnance.

Il existe des études qui ont étudié le CBD pour la douleur chronique avec des résultats prometteurs. Le Canada et certaines parties de l'Europe ont approuvé des médicaments à base de CBD pour la douleur cancéreuse et pour atténuer les effets secondaires de la chimiothérapie (1).

Le CBD peut aider à réduire les nausées

La nausée commence généralement par une sensation de malaise dans l'estomac, suivie d'une envie de vomir. Les nausées surviennent entre la 6ème et la 12ème semaine de grossesse et peuvent être vraiment handicapantes. 

Dans des études animales, il a été constaté que l'huile de CBD et d'autres composés du cannabis réduisent les nausées par de multiples voies, y compris la régulation de la sérotonine qui joue un rôle dans la régulation du centre de contrôle des nausées dans le cerveau (medulla oblongata) (2).

Le CBD peut soulager le stress et améliorer le sommeil

De nombreuses femmes enceintes ont du mal à dormir. Cela est principalement causé par le stress induit par la grossesse. Votre corps est peut-être épuisé, mais vous ne semblez pas pouvoir arrêter le remue-ménage qui se passe dans votre esprit.

Il a été démontré que le CBD permet de réduire le stress. Il agit sur les récepteurs GABA dans le cerveau, qui est le principal mécanisme de ralentissement de l'activité neurologique due au stress et à l'anxiété, ce qui peut aider certaines personnes à s'endormir plus facilement (3).

L’huile de CBD est-elle sûre durant la grossesse ?

A la date où nous rédigeons cet article, des études sont encore en cours sur les effets du CBD sur le fœtus. Il est difficile d’apporter une réponse précise à cette question. En effet, la communauté médicale est divisée. Certains médecins affirment que l’usage du CBD durant la grossesse ne présente aucun danger. Mais il faut prendre du recul. Si les uns proscrivent tout simplement sa consommation, les autres avancent que le risque est faible mais bien réel. 

Quoi qu’il en soit, le recul sur le long terme est faible, tout comme les différents résultats observés. Il est donc inutile de recourir au CBD aux moindres douleurs occasionnées par la grossesse. 

Huile CBD allaitement

CBD et lait maternel

Bien qu'il n'existe aucune étude concluante sur les effets du CBD pendant la grossesse, les risques possibles pourraient être les mêmes pour un bébé allaité. Beaucoup plus de femmes choisissent d'allaiter. Et nous savons que tout ce qu'une mère ingère peut passer dans le lait maternel. Il est donc possible qu’une quantité minime puisse passer dans le lait maternel et être transmise au bébé. 

On ne sait pas à ce stade si la présence de CBD dans le lait maternel nuit à la production de lait de la mère ou à la santé du bébé. Il est cependant essentiel de noter que dans les études menées sur le cannabis, le composé est resté présent dans le lait jusqu'à six jours, ce qui signifie que le pompage et le déversement n'étaient pas une option viable. Cependant, les études réalisées étaient basées sur la consommation de marijuana, et non sur le CBD.

Ce qu’il faut retenir

Malgré certaines recherches concernant le CBD consommé par les femmes enceintes, il est préférable de ne pas prendre de risques. Même si certaines futures mamans prennent du CBD à des fins médicales et n'ont pas d’effets secondaires notables, le manque de preuves scientifiques dans ce domaine nous pousse à appliquer le principe de précaution : éviter le CBD pendant la grossesse ! 

Alors que l’huile de CBD semble être la réponse naturelle parfaite à de nombreux maux du quotidien, le manque de recherches sur les effets secondaires potentiels du CBD sur le développement du bébé signifie qu'il n'y a aucune certitude scientifique. Enfin, n’oubliez pas que votre médecin peut vous conseiller sur la prise de CBD durant la grossesse. Alors n’hésitez pas à lui en parler. 



SOURCES :

(1) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/31980957/

(2) https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3165951/

(3) https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/28249817/

Retour au blog
1 de 3