Que faire quand la pénétration est douloureuse ?

Sexualité : que faire quand la pénétration est douloureuse ?

Pour de nombreuses femmes, la douleur durant les rapports sexuels est rare ou ne survient qu'une seule fois, mais pour d'autres, elle est persistante au point de créer un véritable mal-être.

Certaines femmes peuvent avoir été épanouies sexuellement, mais à un moment donné de leur vie, cela devient douloureux. Cela peut les amener à stopper les relations sexuelles avec leurs partenaires. 

Que votre douleur soit légère ou intense, si elle vous dérange et vous empêche d'avoir des relations sexuelles, des solutions existent.

Dans cet article, nous allons nous pencher sur la pénétration douloureuse, ces causes et les solutions pour la soulager. 

Le sexe n'est pas censé faire mal

Ce n'est pas parce que les rapports sexuels douloureux sont très courants que vous devez les accepter comme « normaux ». Des douleurs mineures occasionnelles ne sont probablement pas inquiétantes, mais une douleur intense ou fréquente vaut la peine de s’en préoccuper. Le sexe devrait être une expérience agréable, et si ce n'est pas le cas, n'hésitez pas à en parler à votre partenaire et à votre médecin.

La sécheresse est une cause fréquente de douleur pendant les rapports sexuels

La sécheresse vaginale est l'une des causes les plus fréquentes de rapports sexuels douloureux et peut survenir chez n'importe quelle femme à tout âge. Bien qu'elle soit plus fréquente chez les femmes péri-ménopausées et post-ménopausées, les femmes plus jeunes peuvent également en faire l'expérience.

En plus de rendre les pénétrations douloureuses, la sécheresse peut perturber l'équilibre des bonnes bactéries dans le vagin, ce qui peut entraîner des infections qui contribuent à des relations sexuelles douloureuses. La sécheresse peut survenir pour de nombreuses raisons, notamment l'utilisation de contraceptifs, l'allaitement et la ménopause. 

De nombreuses conditions peuvent causer des douleurs lors de la pénétration

La sécheresse est la raison la plus fréquente, mais il existe de nombreuses autres raisons pour lesquelles le sexe peut devenir douloureux. 

Certaines conditions qui peuvent être à l'origine du problème :

  • Endométriose : chez les femmes atteintes d'endométriose, le tissu qui tapisse normalement l'utérus se développe dans d'autres zones du bassin, telles que les ovaires, les trompes de Fallope ou les intestins. Cette maladie cause des douleurs au quotidien mais aussi pendant les rapports sexuels.
  • Cystite interstitielle : également connue sous le nom de syndrome de la vessie douloureuse, cette affection est souvent confondue avec une infection des voies urinaires car elle partage bon nombre des mêmes symptômes tels que la douleur vésicale et pelvienne, la pression et une envie fréquente d'uriner. 
  • Dysfonctionnement du plancher pelvien : les muscles du plancher pelvien - ceux que vous contractez lorsque vous voulez arrêter d'uriner rapidement - peuvent devenir douloureusement tendus. Cela peut causer des douleurs au niveau du bassin et des douleurs durant la pénétration.
  • Blessure au plancher pelvien : une blessure au plancher pelvien, qui peut avoir de nombreuses causes allant de l'accouchement vaginal à des sièges de vélo mal ajustés, peut causer des douleurs pendant les rapports sexuels. 
  • Vaginisme : les muscles à l'ouverture du vagin se contractent fortement, rendant la pénétration impossible.
  • Vulvodynie : cette maladie se caractérise par des douleurs chroniques à l'ouverture du vagin, y compris brûlure, picotement, douleur, démangeaison, irritation et douleur pendant les rapports sexuels.
  • Infections : les infections bactériennes, à levures ou sexuellement transmissibles peuvent causer des douleurs pendant les rapports sexuels et ont généralement d'autres symptômes, tels que des pertes.
  • Kystes ovariens : ces sacs remplis de liquide sur les ovaires ne présentent souvent aucun symptôme. Lorsqu'ils se rompent, ils peuvent provoquer des douleurs durant les rapports et des saignements.
  • Fibromes : ces excroissances non cancéreuses sur l'utérus peuvent provoquer des saignements menstruels abondants, une pression pelvienne, des douleurs et des rapports sexuels douloureux.

Comment l’huile de CBD peut améliorer la pénétration douloureuse

Il est important de connaître les causes de ces douleurs avant d’envisager la prise d’un médicament quelconque. Si la pénétration douloureuse est causée par une maladie, vous devez suivre un traitement délivré par un médecin. Maintenant, il existe des solutions naturelles à prendre en complément de votre traitement ou seules pour vous aider à gérer des rapports sexuels douloureux. 

L’huile de CBD peut aider à améliorer la pénétration de plusieurs manières :

  1. Les cannabinoïdes aident les muscles de votre corps à se détendre, réduisant ainsi la douleur causée par la pénétration.
  2. Le CBD peut aider à augmenter la perception du plaisir tout en atténuant la sensation de douleur, rendant possible une pénétration quand cela aurait été trop inconfortable autrement.
  3. On note également que l’huile de CBD participe à rétablir l’équilibre hormonal. Moins de stress c’est plus de plaisir. 
Soulager douleurs pénétration

Comment les changements de position peuvent aider à soulager la douleur pendant les rapports sexuels ?

Changer de position peut aider à ajuster l'angle de pénétration afin que la douleur ne soit pas la seule sensation que vous ressentez. La position dite du « missionnaire » a mauvaise réputation parce qu'elle est si basique, pourtant c’est la position qui offre un angle de pénétration idéal.

Commencez par vous allonger sur le dos. Demandez à votre partenaire d'élever votre bassin avec un oreiller calé sous vos fesses ou en lui demandant de vous soulever légèrement. Si vous appréhendez la pénétration dans cette position, commencez par un angle faible.

En effet, plus vous soulevez votre bassin, plus l'angle de pénétration est profond ce qui peut réveiller vos douleurs. De même, lorsque vous ramenez vos genoux vers votre poitrine cela raccourcit le canal vaginal et permet également une pénétration plus profonde ce qui peut être gênant.

Les préliminaires sont importants et c’est d’autant plus le cas lorsque la pénétration est douloureuse. C’est pourquoi les positions sexuelles ne doivent être essayées qu'après des préliminaires adéquats et avec du lubrifiant si nécessaire.

Procédez lentement au début et communiquez avec votre partenaire si vous ressentez de la douleur et avez besoin de vous adapter. La douleur de la pénétration n'est pas une fatalité.

Retour au blog
1 de 3